Anecdotes et faits divers

Les registres paroissiaux contiennent quelques actes relatant des anecdotes ou faits divers. Vous en trouverez ici les transcriptions.

1622 : La peste à Plouha

Le 15 août 1622 Yvon TAILLART est baptisé à Tréveneuc à cause de la peste. Le 04 septembre 1622 Jean JEHANNOT est baptisé à Lanloup à cause de la contagion.

1628 : Contagion à Pludual

Le 16 octobre 1628, un enfant est baptisé à Plouha à cause de la contagion à Pludual

1648 : Un couple meurt brûlé

Jean Le MEUR et Marie PAUCET sa femme de la paroisse de Plouha trouvés morts dans l'incendie de leur maison furent enterrés en la chapelle de ste Eugénie en Plouha par moy soubzsignant recteur le quatorziesme jour de may mil six centz quarante et huict

1650 : Tué à coup de canon par des pirates ostendois !

Ecuyer Jean TAILLART sieur esté du Bois de la paroisse de Plouha décédé en la communion de nostre mere la ste eglise ayant esté tué par des pirates ostendois d'un coup de canon a la coste dudit plouha fust enterré dans l'église paroissiale de plouha par monsoubzsignant recteur l'onzieme jour de juillet mil sic centz cinquante

1653 : Trouvé Tué

Noble Yves du BOURNE sieur du Verger décédé en la communion de notre mere la sainte eglise, ayant été trouvé tué fut enterré dans l’église paroissiale de Plouha par moy soubzsignant recteur d’icelle paroisse le sixieme jour de juin mil six centz cinquante trois

1662 : Tué à coup de bâtons à Paimpol

Guillaume Le GOUEN est décédé le douziesme jour de juillet tuéz a coups de battons sur le port de Paimpol allant au marché et a esté inhumé en la chapelle nostre dame de Kmaria en cette paroisse

1662 : Trouvé mort dans un chemin

Le 17 juin 1662, Guillaume NEDELLEC est inhumé après avoir été trouvé mort sur le chemin de Lanvollon au bourg de Plouha.

1665 : Mort d'un coup de tonnerre !

Le 01 juin 1665, Raoul LE CARDUNER âgé de 30 ans est inhumé après avoir été tué subitement la veille d'un coup de tonnerre.

1666 : Noyé en se baignant

Le 05 août 1666, François TOULLIC âgé de 40 ans est inhumé après s'être noyé la veille en voulant se baigner.

1667 : Trouvé mort

Le 11 décembre 1667, Jacques RALLON de Pléhédel est inhumé après avoir trouvé mort près de la maison de Kermerf.

1692 : Deux frères noyés en mer

Yvon et Nicolas Le CORNEC freres qui setoient noyé mercredy dernier en passent le pont de paimpol par accidant de la mer qui alloit sur le pont et qui les remuers a dans letang tous deux de cette paroisse ont estes enteré dans leglise de ceans par moy soubzsignant recteur le dimanche huittiesme jour de mars 1692 en presence de michel thomas et raul trebouta et dun grand nombre de personne qui ne signent
Jean Le Chat

1696 : Un marin de Saint-Servan meurt à Plouha

Le vingtiesme jour davril mil six cent nonante six est decede pierre BROUÏART matelot de la paroisse de Sainct Servant après avoir eu les a reçu les saints sacrements d'extrême onction par de mes prêtres sur le bout de la cote de cette paroisse ou son bâtiment avoit esté obligé de chouër devant les ennemis et a esté enterré le lendemain dans le cimittière de cette paroisse en presance de Guillaume TREHAN et Mathieu GUILLOU qui ne signent

1702 : Deux morts lors de l'effondrement d'une maison

Le vingt cinquiesme aoust 1702 sont décédés Pierre Le QUINIAT, et Jan CORBIN tous deux accables sous les ruinnes de viailles masieres et ont estes enterre le lendemain dans la chapelle de Ste Eugenie par permission en presence de claude LARTUR, Yvon GUILLERMO et Martin LARTUR qui ne signent

1710 : Pendus et étranglés !

Claude Taillart, de Pléhédel mais demeurant à Plouézec et Yves LE CORRE de Pléhédel sont pendus et étranglés à Plouha le 31 octobre 1710 en conséquence de sentence rendue par la juridiction de Plouha ... entre 8 et 9 heures du soir (Acte 171 à la fin de l'année 1710).

1725 : Le soussigné ayant eu le malheur de naitre dans la religion de Calvin ...

Le soussigné ayant eu le malheur de naistre dans la religion de Calvin et y ayant vecu jusqu'à l'aage d'environ dix huit ans, reconnoit qu'il n'en a eu le bonheur de sortir que par un effet admirable de la misericorde de dieu, et pour le maintenir dans la veritable religion qu'il a épousé, ayant eu le malheur de transgresser les promesses qu'il avoit fait dans son abjurationde ne vien faire contre les commandements de dieu et de l'église ses pere et mere spirituels, par rapport à l'abus qu'il a fait de sa liberté q'il ne peut reparer ny devant dieu ny devant les hommes qu'en restituant l'honneur et la réputation au prochain,et pour obtenir de dieu le pardon reconnoissant sa faute, il promet qu'aussy tost que la nommée Gillette le Bars aura accouchée, il épousera en face de nostre mere la sainte eglise par ce qu'il avoüe devant dieu et les hommes l'voir déflorée par promesses mutuelles de mariage, et prie monsieur le recteur de plouha ou tout autre pretre de la paroisse de le babtiser au nom du soussignant réiterant les memes promesses que dessus en foy et quoy il signe le quatriesme jour de feuvrier l'an mil sept cent vingt cinq
Signé Richard Lammour

Ce jour traisieme davril lan mil sept cent vingt cinq le soussignant recteur a baptisé en cette eglise une fille qui a esté nommée marguerite fille de Gillette le BARS née de hier elle aüe pour parrain yves EOUZAN qui signe et pour marraine marguerite LOGUILLARD qui ne signe.
Et en lendroit de lenregistrement Pierre le BARS pere de laditte Gillette nous a apparu un billet signé du nommé Richard LAMMOU en datte du quattrieme jour de feuvrier lan mil sept vingt cinq par lequel ledit Lammour prie le soussignant recteur de le baptiser en son nom et pour justifier du present le dit billet en ? attaché au registre pour valoir et servir comme il appartiendra.

1734 : Translation de reliques de Saint-Brieuc à Plouha

Ce jour 27 juin 1734 En conséquence d’avis recus de la part de Monseigneur l’illustrissime Et révérendissime evesque de St Brieuc, que sa grandeur aurois decerné commission a missire Guillaume TREBOUTA recteur de la paroisse de St Michel de St Brieuc pour nous venir remettre et aux habitants de la paroisse de Plouha les reliques et ossements des saints martyrs et confesseurs Exupere, Patiens, Mansuete, fructueuse et du glorieux Saint Yves confesseur et auroit fixé le jour de la translation au 27 du présent mois, nous nous serions transporté de la paroisse de Plouha en la ville de St Brieuc, accompagné de messire François LE BELLEC, Mathieu GUILLOU, François OLLIVIER et Jean OLLIVIER prêtres de la dite paroisse et du nombre de 14 gentilhommes, savoir ecuyer François Joseph COURSON sieur du Costang, Charles de ROBIEN, Louis de COATAREL sieur de Borsarel, Claude Florimond de COATAREL sieur de Kerguino, René de COATAREL, sieur du Grandpré, Mathieu LE VEYER sieur dudit lieu, Mathieu COUFFON sieur de Kerlevenez, Mathieu COURSON sieur de Kersalic, Claude François de ROSMAR sieur de ST Georges, Yves Jean LE CHAPONNIER sieur dudit lieu, Pierre COURSON sieur du Maugouer, Claude HARSCOUET sieur de Kergroas, Jean TAILLART sieur du Goasven, François LE CHAT sieur du Chalonge avec lesquels nous aurions requis du sieur recteur de St Michel a l’effet de sa commission de nous délivrer les deux reliquaires dorés dans lesquels monseigneur evesque de St Brieuc auroit mis et apposé les ossements de nos saints martyrs et confesseurs susdits et deposé en la demeure de monsieur ? sr recteur de St Michel bien clos et cachetés du sceau de ses armes y ayant auparavant inséré les authentiques brefs ? et procès verbaux par luy faits des stes reliques et après lecture nous faite par le sr recteur de St Michel de sa commission et de l’ordre qu’il avoit de nous les remettre dans notre paroisse il auroit embarqué deux reliquaires en une litière et se seroit donné la peine de les accompagner avec les susdits prêtres gentilhommes et autres habitants jusque et a l’entrée de notre paroisse de Plouha ou se trouverent au débarquement desdits reliques messieurs les recteurs de la paroisse de Pléhédel, de Tressignaux, de Pléguien, de Tréveneuc, de St Quay, de Plouézec, d’Etables, de Tréméven et monsieur le curé de Lanloup tous lesquels avec une partie de leur clergé furent présents à la remise nous faite par le dit sieur recteur de ST Michel du Sant ? depos luy confié par notre seigneur l’evesque, et depuis l’entrée de notre paroisse vinrent processionnellement chantans l’hymne des ST martyrs et suivis d’une multitude de fidèles jusqu’à notre église paroissiale ou étant rendus aurions deposé lesdits reliquaires sur une estrade disposée à cet effet au milieu du cœur ensuite chanté vêpres donné la bénédiction du St sacrement au peuple et chanté en action de grâce le Te Deum qu fut suivis d’une décharge de mousquetterie faitte par le détachement de 100 hommes fusilliers commandé par messire Claude DE TAILLEFER monsieur son fils et ecuyer charles LE VEYER sieur du Gars lieutenant lesquels etoient venus en ordre nous prendre à l’entrée de notre paroisse et nous accompagner jusqu’au lieu du dépôt.
Le tout du conclu par des décharges d’artillerie et monsieur sieur recteur de ST Michel nous a remis un autant ( ?) de sa commission que nous avons ci inséré, et ont signé avec messires Guillaume PASCO, Jean LEFF, Pierre DOLLO et Charles POENCES prêtres de la paroisse lesquels vinrent processionnellement avec les reliques de Kermaria au devant de celles que le sieur recteur de St Michel nous a déposé.
Louis François par la miséricorde de Dieu et par la grâce du s s à l’évêque et seigneur de Saint Brieuc conseiller du roy en ses conseils ? au sieur Guillaume Trebouta prêtre de notre diocèse et vicaire perpétuel de la paroisse de Saint Michel de notre ville de Saint Brieuc salut et bénédiction sur ce qui nous a été exposé par frère Balthazar Feger chanoine régulier de l’ordre de Prémontré de notre abbaye de Beauport et recteur de la paroisse de Plouha de notre diocèse et par les paroissiens dudit Plouha, qu’en conséquence de notre ordonnance en date du 21 xbre mi sept cent trente trois, ils auroient fait faire deux reliquaires convenables pour mettre les reliques des saints patient fructueux et mansues par nous vues et visitées comme apers par le procès verbal dudit jour comme aussi un ossement que le sieur recteur nous a dit être de St Yves, lesquelles reliques nous avons aujourd’hui remises dans les deux reliquaires, et avons fait sceller lesdits reliquaires de nos sceaux pourquoy il ne reste plus qu’à fixer le jour de la translation desdits reliques, et de choisir quelqu’un qui de notre part puisse les remettre aux habitants et paroissiens de la paroisse de Plouha. Nous avons commis et commettons par ces présentes pour faire ladite cérémonie que nous avons fixé à dimanche prochain vingt septième du présent, vous donnant audit effet et pouvoir de faire porter audit plouha lesdites reliques que nous vous avons remises, et de faire tout ce qui conviendra en pareille occasion , comme aussi énoncer de notre part la publication de quarante jours d’indulgences que nous accordons à tous, ceux et celles qui avec les dispositions requises assisteront à ladite cérémonie, exhortons au surplus les paroissiens de Plouha de se comporter lors de ladite cérémonie avec la piété, gravité et modestie qui est dû à ces saintes reliques et de se souvenir que la meilleur manière d’honorer bien dans ses saints est de se conformer leur vie aux bons exemples qu’ils ont donnés, ce que nous chargeons particulièrement notre commissaire de leur dire, lorsqu’il fera la susdite translation. Donné à Saint Brieuc dans notre palais épiscopal, sous notre seing, celuy de notre secrétaire ordinaire, et le sceau de nos armes ce vingt cinq juin mil sept cent trente quatre ainsi signé.
De nombreuses signatures.

1737 : Morte dans la prison de Plouha

Françoise HELBERS (épouse de Jacques URIEN) est morte dans la prison de Plouha le 01 mars 1737 et inhumée par permission le 19 mars en présence notamment de Gervais Le Puluart qui a fait la fosse !


Page précédente : Prêtres de la paroisse
Page suivante : Figures de Plouha